Chez nos voisins Anglais et du Hainaut Belge.

 

L'Angleterre est certainement le plus ancien pays européen où la houille avait été exploitée. Elle se compose de nombreux bassins miniers (Leeds, Newcastle, Wigan…).

Nous devons aux Anglais le lancement de la révolution industrielle grâce notamment à Thomas Newcomen qui réalisa en 1712 la première machine à vapeur utilisable dans les mines et à Richard Trevithick ingénieur qui construisit en 1803 la première locomotive à vapeur.


L'exploitation du charbon dans le Hainaut belge semble avoir commencée au 13ème siècle grâce aux nombreux affleurements que connaît cette province de Belgique (le Hainaut se compose des bassins miniers du Borinage, du centre et de Charleroi).

Entre les premières fosses artisanales et les dernières gaillettes avec la fermeture du puits du Roton à Farciennes en 1984, des générations de mineurs ont contribué à la richesse industrielle de la Belgique. En 2012, trois sites miniers du Hainaut (Le Grand-Hornu, le Bois du Luc, Le Bois du Cazier et un site du bassin de liège (Blegny-Mine) ont été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

 

Ancien puits Saint-Ferdinand de Frameries avec son terril.

 

Site du Grand-Hornu construit par le Français Henri De Gorge (originaire d'Orsinval dans le Hainaut français)

La statue d'Henri De Gorge

La famille Desandrouin

Une autre famille française participera activement au développement de l'industrie charbonnière de Belgique: la famille Desandrouin.

Celle-ci est originaire de Clermont-en-Argonne qui était située sous l'ancien régime dans la province de Champagne (à quelques km de Verdun).

Gédéon Desandrouin (1640-1735) officier de Louis XIV s'installera à Lodelinsart au XVIIe siècle après la prise (éphémère) de la ville de Charleroi par les Français. Il y développera l'exploitation charbonnière est du verre.

Il aura quatre fils nés à Lodelinsart : Jean-Jacques Desandrouin (1681-1761), Jean-Pierre  Desandrouin (1686-1764), Jean-Antoine Desandrouin (1690-1722) et François Joseph Desandrouin (1695-1731).

Jean-Jacques (qui était capitaine d'un régiment de Dragon de l'armée française) et Jean-Pierre (propriétaire d'une verrerie à Fresnes-sur-Escaut) contribueront tous deux à la découverte du charbon en 1720 dans le Hainaut français.

Jean-Antoine et François-Joseph ont participé eux au développement de l'exploitation charbonnière dans l'ancienne province de Picardie à Hardinghen et construiront également une verrerie.

Pour finir, deux petits-fils de Gédéon (fils de Jean-Jacques) prirent le relais de l'empire industriel de la famille: Stanislas Desandrouin  (1738-1821) et François Joseph Théodore Desandrouin (1740-1802). Ce dernier sera député de la noblesse lors des états généraux de 1789.

En 1878 au fond de la fosse Sainte-Barbe de Bernissart (à la frontière française), les mineurs ont découvert 29 squelettes fossilisés d’iguanodons.

Photos du musée de l'iguanodon