Histoire du charbon en Nord Pas-de-Calais :

Le Bassin Houiller du Boulonnais dit Bassin d'Hardinghen ou Bassin Minier Picard (1692-1949).

  •  La légende dit qu'un laboureur du secteur de Réty et d'Hardinghen aurait découvert le charbon vers 1660 sous le soc ( fer large et pointu ) de sa charrue car à cet endroit, le charbon affleurait le sol.
  • C’est à la fin du 17ème siècle que l’on trouve les premières traces écrites confirmant l’exploitation du charbon dans le Boulonnais (à cette époque, le Boulonnais faisait parti de la province de Picardie). Un arrêt du conseil d'état du 23 avril 1692  autorise Claude Philippe du Cavrel de Tagny seigneur de Réty à exploiter le charbon sur ses terres. La même année Antoine Hénichart passe un accord le 22 septembre 1692 avec le gouverneur de Boulogne (le Duc d'Aumont) pour tirer le charbon "des terres dépendant du dit Hénichart".
  • Antoine Hénichart serait le premier homme à avoir exploité le charbon dans la région d'Hardinghen. Le registre de paroisse d'Hardinghen le confirme et cette découverte aurait eu lieu en septembre 1691…  (archives HBNPC)                                             

Malheureusement les ambitions des entrepreneurs seront limitées par la modeste ampleur du gisement et la difficulté à surmonter les inondations des galeries du fond. Les mineurs du Boulonnais auront dû lutter constamment contre les eaux et le feu ( quand ils en réchappaient ).

         

  • 1692: Tentative de fonçage de la première fosse (avaleresse du Cavrel De Tagny) abandonnée en 1693.
  • 1720: Arrivée de la famille Désandrouin (François-Joseph et Jean-Antoine) qui participera au développement de ce petit bassin avec notamment le fonçage de nombreuses fosses à partir de 1740.
  • 1811: L'effectif est de 179 mineurs.
  • 1825: Un coup de grisou tue 2 mineurs à la fosse Saint Ignace.
  •  Durant les années 1870, l’ effectif est de 780 mineurs.
  • 1928: L’ effectif est de 400 mineurs.
  • 3 concessions minières.  
  • 254 puits foncés.
  • Production d'environ 3 millions de tonnes de charbon.
  • Fermeture du bassin en 1949.

 

La plupart des fosses du bassin houiller du Boulonnais avaient de modestes installations en comparaison à celles du bassin minier Nord-Pas-Calais.

Les derniers mineurs du Boulonnais à Ferques ( photographiés en 1947 lors de la visite du président de la république).


La fosse d'Élinghen foncée à partir de 1919 était  la dernière tentative d'exploitation du bassin du Boulonnais. Le chevalement provenait de Vendin-Les-Béthune.


C'est à Hardinghen et Réty que l'épopée du charbon a commencé à la fin du 17ème siècle de manière artisanale grâce aux affleurements. L'industrialisation commencera avec la naissance du bassin minier du Nord à Fresnes-Sur-Escaut en 1720.



Dernier vestige de l'activité minière dans le Boulonnais. L'entrée de la fosse d'Elinghen à Ferques.

Le carreau de la fosse avec son dernier bâtiment.


Reste de schiste sur l'arrière du carreau de la fosse d'Elinghen
Reste de schiste sur l'arrière du carreau de la fosse d'Elinghen

Le Bassin Minier Nord Pas-de-Calais (1716-1990)

Les recherches pour découvrir le charbon débutent en 1716 avec la création de la compagnie DESAUBOIS et le fonçage des premiers puits dans le Hainaut Français. On trouve à la tête de cette compagnie Jacques et Pierre Désandrouin, Pierre Taffin, Nicolas Desaubois et Jacques Richard.

 

 

  • 1716: Après l’obtention d’une permission du gouvernement royal, le fonçage des premiers Puits à Fresnes-sur-Escaut commence à partir du 1er juillet (avaleresses Point du Jour).  La même année seront foncées les avaleresses Moulin et Ponchelet.
  • 1717 : La première concession minière est accordée le 8 mai.

  • 1718: Fonçage de l'Avaleresse Colard au Trieu à partir du mois d'Août.
  • 1720: Découverte du charbon (maigre) dans le département du Nord le 3 février après 4 années d'efforts par Jacques Mathieu dans la pâture de Jeanne Colard au Trieu de Fresnes. Il faut des circonstances géopolitiques, notamment la fixation en 1713 par le traité d'Utrecht (qui suit celui de Nimègue de 1678), d'une frontière quasiment définitive pour qu'on se mette à rechercher le prolongement du Bassin minier Belge. Celui-ci est connu depuis des siècles puisqu'en plusieurs endroits, il affleure en surface selon un axe qui mène de Liège à Mons avec une interruption du gisement à Namur. La Wallonie se compose des Bassins de liège, de Charleroi, du Centre et du Borinage.
  • 1723: Fonçage des puits Colard 2 et 3 suite à la rupture du cuvelage du puit Colard le 24 décembre 1720.
  • 1732: Installation de la premières machine à vapeur aux Petites-fosses de Fresnes.
  • 1734: Découverte du charbon gras à la fosse du Pavé d'Anzin.
  • 1756: Première grande catastrophe à la fosse du Gros Cailloux à Vieux-Condé. Un coup de grisou tue 11 mineurs.
  • 1757: Fondation de la compagnie des mines d'Anzin.
  • 1770: Création de la compagnie des mines de Marly.
  • 1773: Création de la compagnie des mines d'Aniche.
  • 1791: La compagnie des mine d'Anzin emploie 4000 ouvriers.
  • 1793: Les fosses sont détruites par les autrichiens (guerre liée à la révolution Française).
  •  1801 : Fondation de la caisse de secours des mines d’Aniche.

  • 1802 : La compagnie des mines d’Anzin installe sa première machine de rotation à vapeur (ancêtre de la machine d’extraction). Jusqu'à cette date, on utilisait un baritel à chevaux pour remonter les cuffats de charbon.
  • 1804: Un incendie se déclare à la fosse Tinchon de Valenciennes (probablement à cause d’une chandelle). Bilan 19 mineurs asphyxiés dont 9 morts.

  •  1810: La compagnie des mines d’Anzin construit les premiers corons du bassin minier. Loi sur les concessions minières : les mines ne peuvent être exploitées qu'en vertu d'un acte du conseil d'état.

  • 1813: Le décret du 3 janvier interdit le travail souterrain aux enfants de moins de 10 ans.
  • 1823: Catastrophe à la fosse Du Chaufour de Valenciennes. Un coup de grisou tue 22  mineurs.
  • 1829: Création de la compagnie des mines de Douchy.
  • 1833: Création de la compagnie des mines des Cannoniers de Lille qui sera notamment à l'origine de la fosse Sainte-Barbe de Marchiennes (1838/1850). Première grève aux mines d'Anzin avec l'émeute des 4 sous.
  • 1836: Création de la compagnie des mines de Crespin.
  • 1837: Création de la compagnie des mines de Thivencelle et de Vicoigne.
  • 1838: Inauguration de la ligne de chemin de fer Denain-Saint-Waast créée par la compagnie des mines d’Anzin.
  • 1840: création de la compagnie des mines d'Azincourt (Nord).
  • 1841: Découverte du charbon dans le département du Pas-De-Calais à Oignies. Un sondage ne visant pas à trouver du charbon mais destiné à alimenter en eau potable le château d'Henriette Declerq (veuve d'un banquier parisien), a traversé le gisement houiller. La nouvelle ne pouvait demeurer secrète.
  •  1846: François-Eugene Soyez réalise un sondage positif à la ferme de l'Escarpelle à Roost-Warendin qui confirme le prolongement du gisement vers le Nord-Ouest en direction de Béthune. Il fonde l'année suivante la compagnie des mines de L'Escarpelle.
  • 1847: Utilisation des premiers chevaux au fond pour le transport des berlines dans les galeries.
  • 1849: Fonçage de la première fosse du Bassin du Pas-de-Calais à Courrières. Dans le Nord, on utilise pour la première fois en France des cages pour l'extraction aux fosses Fénelon et Saint-Louis  (mines d'Aniche) et du Chaufour (mines d'Anzin).     Le 5 octobre, Pierre Joseph Fontaine employé de la compagnie des mines d’Anzin dépose le brevet de son parachute. Celui-ci en cas de rupture des câbles de la cage vient détendre un ressort qui actionne des griffes qui s’enfoncent dans le guidage.
  • 1850-1862: Création des compagnie des mines de Courrières, Ostricout, Dourges, Béthune, Bruay, Vendin, Liévin, Noeux, Drocourt, Meurchin, Marles, Fléchinelle, Carvin et Lens.
  • 1855 : Un arrêté préfectoral en date du 3 octobre autorise la mise en circulation de la locomotive à vapeur « Jean-Froissart » fabriquée par la compagnie des mines d’Anzin.
  • 1865: Un coup de grisou tue 39 mineurs à la fosse Turenne de Denain.
  • 1868: Naissance à Denain le 1er janvier du poète mineur Jules Mousseron chantre du Picard.
  • 1866: Les installations de surface de la fosse 2 de la compagnie des mines de Marles disparaissent dans un cratère de 30 mètres de diamètre.
  • 1874: La loi du 19 mai interdit la descente aux enfants de moins de 12 ans.   
  • 1876: A la fosse 1 des mines de l'Escarpelle à Roost-Warendin, deux cages se percutent dans le puits et cause la mort de 13 mineurs.
  • 1878: Création de l'école des mines de Douai.
  • 1880: Emile Basly est licencié de la fosse Villars de Denain.
  • 1882: Création du syndicat des mineurs du Pas-de-Calais par Arthur Lamendin.
  • 1883: Création du syndicat des mineurs du Nord par Emile Basly.
  • 1884: Grande gréve des mineurs d'Anzin du 18 février au 15 avril. Durant cette grève, Emile Zola visite les installations de la fosse Thiers à Bruay-Sur-Escaut/Saint-Saulve et Descend au fond de la fosse Renard de Denain.
    Il rencontre également le leader syndical local Emile Basly.
  • 1885: Publication de Germinal. Emile basly est élu député de Paris et le restera jusqu'en 1889. Il deviendra député (puis maire en 1900) de la ville de Lens en 1891. Un coup de grisou tue  28 mineurs à la fosse 2 de Liévin.
  • 1890: Création des délégués à la sécurité des ouvriers mineurs (loi du 8 juillet).
    Fonçage de la fosse 10 des mines de Lens avec le procédé de congélation des terrains.
  • 1891: Constitution de l’union des houillères du Nord et du Pas-de-Calais (association patronale qui a pour objectif d’enrayer les grèves). Création de la société Houillère de Flines-Les-Râches.
  •  1894 : Création des caisses de secours et de retraite des ouvriers mineurs.
  • 1895: création de la compagnie des mines de La Clarence.
  • 1897: création de l'usine de traitement et de transformation du charbon (carbochimie) à Mazingarbe.   
  • 1900: 130 000 mineurs sont employés dans le bassin. A la fosse Fénelon d'Aniche, l'explosion du dépôt de dynamite provoque la mort de 21 mineurs.
  • 1904 : L’ingénieur en chef des mines interdit tous travaux aux mines de Marly (suite à la présence importante de grisou) tant que la liaison entre les fosses Petit et Saint-Saulve n’est pas réalisée. Faute de moyen, la compagnie des mines de Marly cesse alors toutes activités. La compagnie des mines de Dourges construit la première cité-jardin du bassin.
  • 1906 : Terrible catastrophe aux mines de Courrières. Un coup de poussière ravage 110km de galeries aux fosses 2 de Billy-Montigny, 3 de Méricourt et 4-11 de Sallaumines. Bilan : 1099 morts. S'en suivra une terrible grève. La même année, la compagnie des mines d’Azincourt est rachetée par la société des Hauts-fourneaux forges et aciéries de Denain-Anzin.
  • 1912: Un coup de grisou tue 79 mineurs à la fosse 1 de Divion des mines de La Clarence.
  • 1918: Les fosses sont détruites par les allemands.
  • 1920:Développement de l'abattage avec marteaux-piqueurs lors de l'entre deux guerres.
  • 1930: Production record de 35 millions de tonnes de charbon.
  • 1936: Jules Mousseron est fait chevalier de la légion d'honneur.
  • 1941: 100 000 mineurs se mettent en gréve contre l'occupant.
  • 1943: Jules Mousseron qui a travaillé 46 ans à la fosse Renard décède le 24 novembre.
  • 1944/1946: Nationalisation des Houillères. Création du statut du mineur. II faut avoir minimum 14 ans pour descendre au fond.
  •  1947: 222 000 mineurs au plus fort de la bataille du charbon.

 

  • 1948: Grève contre le gouvernement qui remet en cause le statut du mineur acquis à la nationalisation . En réponse celui-ci envoie l'armée et les C.R.S pour libérer les fosses. 
  • 1950: Arrivée progressive de l’électricité au fond.
  • 1960: La récession des mines commence. (Plan Jeanneney).  Création de l’usine Surchiste à Hulluch. Celle-ci fabrique des briques avec la récupération des schistes.
  • 1963: Grève des mineurs (durant 35 jours) contre la récession.
  • 1974: Un coup de grisou tue 42 mineurs à Liévin à la fosse 3-3bis des mines de Lens.
  • 1981 : La relance charbonnière ne durera pas
  • 1982, création du centre historique minier de Lewarde.
  • 1984 : L’intersyndicale des mineurs organise une journée de mobilisation le 15 novembre sur le site de la fosse 9 de Roost-Warendin pour mettre fin aux décisions de récessions des charbonnages.
  • 1990: Les dernières gaillettes sont remontées dans le Nord, le 26 octobre au siège 9 de Roost-Warendin et le 21 décembre au siège 9 à Oignies dans le Pas-De-Calais. 
  • 1991: Les derniers sièges (9 et 10 de l’Escarpelle, 9 et 10 d’Oignies…) sont remblayés.
  • 2002: Fermeture de la cokerie de Drocourt (elle était la plus importante du bassin).

Quelques chiffres:

  • 120 km de long, 12 km de large, jusqu'à 1.2 km de profondeur.
  • Une vingtaine de compagnies minières (1716 - 1946) et 8 groupes nationaux (1946-1990).
  •  621 puits foncés.
  • 100 000 km de galeries.
  • 2 milliards de tonnes de charbon extraites.
  • Des mineurs de 29 nationalités différentes.
  • Plus de 180 communes.
  • Prés de 600 cités minières aujourd'hui.
  • Plus de 300 terrils (avant leurs exploitations).

L'avaleresse point du jour était constituée de deux puits. Les premiers du bassin minier foncés en 1716.

Mémorial de la découverte du charbon du bassin minier du Nord à Fresnes-Sur-Escaut.

C'est ici que fut découvert le charbon le 3 février 1720 .

Les veines de charbon de Fresnes étaient constitués de charbon maigre propre au chauffage domestique, à la fabrication des briques et la calcination de la chaux. En 1734 on découvre à Anzin à la fosse du Pavé le charbon gras qui permettra des débouchés beaucoup plus importantes notamment pour la fabrication du coke indispensable à la sidérurgie.

Mémorial de la découverte du charbon du bassin minier du Pas-de-Calais à Oignies

Monument Charles Mathieu à Lourches ( fondateur de la compagnie des mines de Douchy )

Monument en l'honneur des mineurs à Raismes

Batiment de la machine d'extraction de la fosse Boca à Douchy-Les-Mines habritant le musée de la compagnie des mines de Douchy.

Ancien cavalier des mines d'Azincourt à Abscon

Centrale d' Hornaing une des plus puissante du bassin minier construite par les houillères.

Wavrechain-Sous-Denain cheminée du carreau de la fosse Blignière

Lens monument en l'honneur d'Emile Basly

Oignies machine d'extraction