Ce n'est qu'à partir de la seconde moitié du 17ème siècle que les verreries utilisent le charbon en Europe. Cela permit un premier essor à celui-ci qui commença sa vente de manière commerciale. De nombreuses verreries profitèrent de la découverte du charbon dans la région pour se développer et beaucoup d'autre s'installèrent dans le bassin minier.

Ensuite l'exploitation de la houille permet l'installation d'usines sidérurgiques ( Forge de Denain/Anzin... )  à partir des années 1800. A l'époque l'épuisement des ressources en bois et la modification des procédés de fabrication du fer avec les nouveaux hauts-fourneaux au Coke qui remplace le charbon de bois est un vrai eldorado pour les industriels. A son tour la sidérurgie dont le berceau est l'Avesnois raméne les constructions mécaniques ( Usines Cail à Denain (férroviaire), usine Breguet à Douai (aéronautique)...).

Le charbon "pain de l'industrie" fournit un précieux combustible pour les usines et le coke ( issu de la pyrolyse du charbon ) pour la sidérurgie. De plus la présence d'infrastructures comme les canaux ( Scarpe, Escaut...) renforce l'attrait économique du bassin minier plongé au coeur de la révolution industrielle .

 

Patrimoine sidérurgique

Escaudain le site de la soufflante
Escaudain le site de la soufflante
Denain la lingotière
Denain la lingotière
Denain salle des fêtes d'Usinor.
Denain salle des fêtes d'Usinor.