Clubs Bassin Minier Unesco des villes de

 

Fresnes-sur-Escaut, Raismes, Escaudain et Marchiennes

 

Le club BMU du pays de Condé (siège Fresnes-sur-Escaut) a été créé à l’initiative du maire de Fresnes M. COPPIN et de M.MEUROT inspecteur académique. L’objectif était de développer une dynamique autour de la mémoire de la mine à Fresnes et dans l’ensemble  des communes du Pays de Condé (Hergnies, Escautpont, Condé-sur-Escaut et Vieux-Condé) pour participer au projet  d’inscription en tant  que patrimoine mondial de l’humanité. De nombreux recueils ont été publiés avec l’appui du Parc naturel régional Scarpe-Escaut. Le club a également organisé des expositions dans les écoles avec l’intervention d’anciens mineurs, des sorties découvertes (fosse d’Arenberg, le Pass à Frameries Belgique) ainsi que des spectacles lors de la Sainte-Barbe. Pour préparer le tricentenaire de la découverte du charbon à Fresnes, des animations ont lieu en février (depuis 2012) et mettent à l'honneur le monde de la mine.

A Raismes, à l’initiative de M.FILETTE et de Mme Charpy le recueil de la mémoire ouvrière en particulier celle de l’immigration a été entrepris par le collectif Raismois contre l’oubli de la mémoire devenu club BMU. Des expositions sont réalisées à l’occasion des journées du patrimoine, des anciens mineurs de la fosse Sabatier rencontrent les scolaires et des spectacles sont crées dans les écoles. Fruit de la collecte, le spectacle son et lumière « Raismes Terre rouge et noire, Terre d’accueil », a été suivi par 3 000 personnes en 2008. Des animations sont également réalisées à l'occasion de la course des terrils qui réunit des milliers de personnes.

 

A Escaudain à l’initiative de M. DHENAIN animateur BMU et conservateur bénévole du musée de la mine et des traditions populaires (ouvert en 1978), des expositions temporaires sont réalisées au musée et de la communication sur la candidature est distribuée aux visiteurs. Des publications sont réalisées dans le magazine Musée Info et le bulletin municipal. Des animations sont également réalisées au niveau des cités minières (Victoire, Couture, Alsace et Schneider) du terril Audiffret-Pasquier ainsi que des conférences dans les écoles de la commune.

A Marchiennes, à l’initiative de M. OBLIN animateur BMU et président de l’association des amis du musée de  Marchiennes, une publication est réalisée sur la compagnie des Cannoniers de Lille à l’origine de la fosse de Sainte-Barbe de Marchiennes (1838-1850). Des ateliers mémoires ont été mis en place à la bibliothèque avec les anciens mineurs de la commune (qui travaillaient dans les fosses Saint-Marck d’Escaudain, De Sessevalle de Somain, Barrois de Pecquencourt et Agache de Fenain) et avec des veuves de mineurs avec l’appui de l’office de tourisme de la ville et en lien avec M.Mio du parc naturel régional Scarpe-Escaut.

 

 

 

 


 

Le comité de sauvegarde et d’animations

 des terrils du Valenciennois-Douaisis.

 

Créé dés 1982, le comité de sauvegarde  et d’animations des terrils du Valenciennois-Douaisis (animé notamment par Alain Leray et Gilbert Dhénain) est l’émanation de comités locaux créés dés 1978 (Audiffret à Escaudain, Renard à Denain, Bleuse-Borne à Anzin, Casimir Perrier à Somain…). Il est un véritable précurseur pour la sauvegarde de la mémoire des femmes et des hommes de notre bassin minier.

Le comité assurait des visites régulières avec de nombreux circuits touristiques reliant différentes villes. Il organisait des expositions, des conférences ainsi que l’édition de cartes postales, d’affiches, d’articles de presse…

Sans oublier la création pour la 1ère fois dans la région d’un parcours touristique minier « Emile Zola » à Denain en 1979 avec 17 haltes notamment des sites décrits par Emile Zola dans son roman Germinal, 3 terrils, différents type de coron et de cités minières, maisons d’ingénieurs, de porions, de chefs-porions, la fosse Mathilde, le dépôt des locomotives à vapeur, le moulin Socoma…(dépliant disponible auprès de M.Leray au 03/27/24/52/71) et systématiquement en lien avec le musée municipal de Denain où le patrimoine minier est à l’honneur avec notamment la salle dédiée au poète-mineur Jules Mousseron.